vendredi 9 octobre 2015

OMBRE ET LUMIÈRE


Un regard dramatique sur cet intérieur qui pourtant ne se veut que discrètement attrayant.


















Aucun commentaire: